16h34

Après l'Islande, le lundi 24 octobre à 14h38, la France appelle les femmes à cesser de travailler le 7 novembre à 16h34.

Avez-vous entendu parler d’un événement féministe qui appelle les Françaises à arrêter de travailler le 7 novembre à 16h34 ?

Le célèbre site Les Glorieuses a appelé les femmes à se rassembler le 7 novembre 2016 à 16h30 grâce à un événement Facebook aux 4 coins de la France, Caen, Bordeaux, Paris, Lyon et bien d’autres, afin de manifester. Mais pourquoi ?

D’après des calculs basés sur les statistiques de la Commission européenne, il est ressorti qu’à partir du lundi 7 novembre à 16h34 et 7 secondes pour être précis, les femmes travaillent “bénévolement” jusqu’au 31 décembre, chaque année.

Le choc ! C’est-à-dire que par rapport au salaire des hommes, les femmes ne sont pas payées pendant pratiquement 2 mois à travail égal.

De nombreuses associations féministes se sont jointes à l’appel, soutenues par le Haut Conseil à l’égalité et par la Ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol qui salue l’initiative.

Voilà une belle preuve des discriminations salariales injustifiées entre les hommes et les femmes. Malgré 8 lois successives, ces inégalités sont toujours bien présentes en France, qui figure seulement à la 17e place, selon le dernier rapport mondial sur la parité homme/femme du Forum économique et social.

Partager:

300 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?