Les ateliers virtuels !

Toutes les semaines, suivez la création d'un club scientifique et faites la même chose chez vous!

Atelier virtuel n°3 : à la découverte du système solaire !

WAX Science vous fait découvrir chaque semaine un atelier mené dans le cadre d'un club scientifique pour que vous aussi puissiez à votre tour le réaliser. Pour en savoir plus sur le principe c'est ici : http://wax-science.fr/atelier-virtuel-presentation/

Cette troisième séance est consacrée à une introduction à l’astronomie. Les enfants du groupe, âgés de huit à dix ans, ont tous déjà des connaissances de base sur le système solaire. Mais une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal.
Pour préparer cette séance, j’ai eu l’aide de Sophie, une autre bénévole de l’association, qui a mis au point des « fiches planètes ». En effet, le but concret de cette séance était de construire un mobile du système solaire. Un enfant par planète, plus un enfant pour dessiner le Soleil. Ensuite, quelques petits astéroïdes en pâte à modeler pour s’amuser un peu, et noter la forme bizarroïde de ces « petits » corps célestes qui n’ont pas eu le temps d’acquérir suffisamment de matière pour devenir « ronds » au cours des quatre milliards d’années de l’histoire du système solaire. Pour finir, une petite quinzaine de minutes consacrées au visionnage des vidéos « Il était une fois la mission Rosetta » de l’Agence spatiale européenne (ou « ESA », pour « European space agency » en anglais), l’équivalent européen de la NASA. C’est l’occasion de valoriser l’intérêt des enfants pour l’actualité scientifique.

Programme prévisionnel

00:00 – 00:10 : petit rappel de la séance précédente. Vidéo de l’astronaute qui fait l’expérience sur la Lune pour rappeler les points essentiels sur la gravitation vus à la séance n°2, et faire le lien avec la séance d’aujourd’hui.

DSCN2209

 

 

 

 

00:10 – 00:60 : fabrication du mobile. 30 minutes laissées aux enfants pour prendre connaissance de leur planète, s’étonner ou pas devant la longueur de la journée sur Mercure, ou le fait que Uranus met 84 ans à faire le tour du Soleil. Pendant ces trente premières minutes, les enfants doivent colorier deux disques en papier Canson recto-verso (découpés à partir de modèles en cartons). Un conseil : utiliser de la peinture, ça ira plus vite que les feutres pour colorier de grandes surfaces ! :) Les trente minutes suivantes sont consacrées à l’assemblage du mobile, en utilisant de la ficelle, du scotch et des trombones. Pour les plus grands, on peut utiliser une règle de 3 pour convertir les distances données en UA (1 UA = 1 Unité astronomique = la distance Terre-Soleil) en cm pour que les planètes soient à des distances cohérentes du Soleil sur le mobile. Comme indiqué sur la feuille, on pourra prendre une échelle de distance pour les planètes telluriques et une échelle de distance pour les planètes gazeuses.
Soit on peut construire un mobile en utilisant des tiges en bois, soit on peut suspendre les planètes sur un fil qui traverse la classe, en mettant le Soleil à une extrémité. Dans tous les cas, on peut utiliser les astéroïdes en pâte à modeler pour symboliser les deux ceintures d’astéroïdes.

 

 

00:60 – 00:75 : visionnage des vidéos « Il était une fois Rosetta »

 

 

 

On pourra distribuer aux enfants le patron de la maquette de Rosetta et Philae après les avoir téléchargé sur le site de l’esa : Maquette de Rosetta, pourqu’ils le montent chez eux.

 

 

00:75 – 00:90 : Histoire des sciences, sur Johannes Kepler qui, le premier, trouva des équations décrivant le mouvement des planètes autour du Soleil (et qui a eu une vie relativement passionnante, sa mère était accusée de sorcellerie et il travaillait comme astrologue pour un empereur pour nourrir sa famille) et Nicole-Reine Lepaute, une astronome du siècle des lumières qui travailla à prédire avec une meilleure prévision que Halley le retour de la comète « de Halley », permettant ainsi de valider le modèle de Kepler pour le mouvement des astres autours du Soleil !

La question du jour

 

C’est une question posée par la petite Ava, qui devait peindre Mercure (et qui a fait un excellent travail en déposant une petite touche de blanc sur certains cratères : en effet, sur Mercure dont la surface est « brûlée », noircie par les très hautes températures auxquelles est soumise la petite planète, les cratères d’impact de météorites les plus jeunes soulèvent des matériaux plus profonds, qui n’ont pas encore été brûlés et qui sont, par conséquent, plus clairs que le reste du sol !) :
La question du jour : « Mais, à quoi elles servent, les autres planètes ? »
Cette question est fantastique, car elle montre que, pour une enfant de huit ans, les choses doivent forcément servir à quelque chose. Je n’ai pour ma part jamais entendu un adulte me poser cette question. Mais Ava a raison, les autres planètes servent à un tas de trucs, donc j’essaierai d’écrire un article sur cette question. Merci Ava !

Lien utile et documents

Vers la page de « ESA for Kids » consacrée au système solaire : ESA_for_kids

Fiche récapitulative pour toutes les planètes (réalisée par Sophie) : planetes

Les fiches individuelles et la feuille récapitulant le protocole (et les définitions clés !) : Fiche_Astronomie_Les_Planètes

Encore une fois, merci à Sophie pour sa participation active à la création de cet atelier !

Partager:

2 549 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?