Carton rouge écarlate

Quand on aime pas, on devient rouge écarlate et on le dit!

Carton Rouge pour …WAX !

Chez WAX ? On est tout sauf parfait. Du coup on a demandé à quelqu’un de venir nous faire la leçon sur : Comment écrire sans stéréotypes ?!

WAX a fait appel à une experte en stéréotypes du genre: Marie-Hélène THERRE. Révélation lors de l’atelier : WAX était un mauvais élève !

Eh oui malgré nos objectifs de promouvoir une science sans stéréotypes et de dénoncer les distinctions de genre, Marie-Hélène nous a fait réaliser que notre site, nos articles, sont eux-mêmes bourrés de stéréotypes !

Pas facile d’aller à l’encontre de ce que nous avons appris, et de ce que nous lisons au quotidien. Nous en sommes les 1er témoins, nous, les membres de WAX ! Alors c’est grâce à des personnes comme Marie-Hélène que nos techniques d’écriture vont se perfectionner afin de ne faire apparaitre plus aucune distinction de genre !

e63e987b3c1e4d26ac196a353ab6f3b2-fc45807730c3d57fb6d3a63763d717a0

Ainsi lors d’un atelier appelé « L’égalité s’écrit et s’affiche », Marie Hélène est revenue sur des notions historiques liées au langage et aux stéréotypes de genre. Elle nous a fait comprendre l’importance du langage et du visuel dans la transmission et la reproduction des stéréotypes.

Pour écrire dorénavant sans aucune distinction de genre, Marie-Hélène nous a expliqué les bases du langage épicène et nous a pointé les points de vigilance sur WAX.

Par exemple : On n’écrit pas ingénieur ni ingénieur(e) mais ingénieur-e.
Et on accorde tous les titres s’ils concernent des femmes : cheffe de projet, directrice, la ministre….

Et oui, n’oublions pas les femmes et n’oublions pas non plus que la parenthèse induit un niveau d’infériorité ! Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur ce site http://www.egalite.ch/langage-epicene.html

Et Attention : le correcteur de WORD est lui aussi bourré de discriminations de genre !!!

Maintenant que l’on a pris conscience que différentes techniques existent pour aider à écrire sans distinctions de genre, nous pensons, au sein de WAX, qu’il serait nécessaire qu’on nous les apprenne à l’école afin de ne pas acquérir de mauvais réflexe, qu’en dites-vous ?

Partager:

1 450 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?

    Atiana 05 octobre 2013 à 15h10 - Répondre

    0 0

    Très bonne initiative ! Et oui je penses qu’on devrait l’apprendre a l’école mais… Pas sùr que ce soit de sitôt…



    Êtes-vous un robot?

    Cassandre 23 juillet 2013 à 23h07 - Répondre

    0 0

    Lien réparé et faute corrigée ! MERCI :-)



    Êtes-vous un robot?

    Ninon 16 juillet 2013 à 9h07 - Répondre

    0 1

    Ne pensez-vous pas que souligner une différence orthographique est déjà souligner une différence ? La discrimination positive n’a pas que des vertus et la véritable égalité viendra en amont des termes employés. Je sais que c’est un début de conscientisation, mais ne tombons nous pas dans l’écueil du « Mademoiselle » ?



    Êtes-vous un robot?

      leaprouvette 17 juillet 2013 à 15h07 - Répondre

      0 1

      En fait c’est un peu vrai ce que tu dis, mais justement, c’est bien de souligner que les hommes et les femmes sont deux choses différentes tant que l’un des deux sexes est trés sous-représenté : ca augmente la visibilité et ca fait réagir sur les concepts trés flous de « métiers masculins »ou « métiers féminins ». Surtout que les hommes ne se privent pas pour accorder leur titre. Un homme secrétaire ne voudra jamais que son patron dise « Allez voir MA secrétaire », par contre une femme n’est pas censée s’offusquer si son patron di »t : « Voyez cela avec MON chef de projet »… A méditer !



      Êtes-vous un robot?

    MarieNeFe 16 juillet 2013 à 8h07 - Répondre

    0 1

    Effectivement « cheffe » peut faire mal aux yeux. N’empêche que dans les annonces de job, si on arrêtait de chercher des « chefs de projet » et des « aide-soignante », peut-être que nos jeunes pourraient un peu mieux se projeter dans des métiers qui les intéressent vraiment, indépendamment de tout stéréotype implicite porté par notre belle mais parfois sexiste langue française ! Le tout est très enfoui dans notre inconscient, alors c’est bien de le savoir. Et de l’appliquer !

    Donc un carton rouge qui mérite un bémol : vous avez fait l’effort de vous évaluer, de vous renseigner et de vous former. Bravo wax !



    Êtes-vous un robot?

    JL 16 juillet 2013 à 1h07 - Répondre

    0 0

    Marie Hélène est revenuE ;)



    Êtes-vous un robot?

    Fredou 16 juillet 2013 à 0h07 - Répondre

    0 2

    Comme l’a dit Napoléon Bonaparte dans ses Maximes et pensées,  » la sévérité prévient plus de fautes qu’elle n’en réprime.  »
    Carton rouge pour nous, c’est une bonne nouvelle, on se doit d’être perfectible, non? :)



    Êtes-vous un robot?

    ernest 15 juillet 2013 à 14h07 - Répondre

    0 3

    Est ce que ça ne serait pas aller un peu trop loin? Sur le concept, je suis d’accord, c’est super, mais je dois dire que « cheffe de projet » ça me fait mal aux yeux. Si vous souhaitez utiliser ces néologismes, ils sont approuvés par l’académie française, mais je ne pense pas que l’utilisation de ces mots au masculin soit une forme de sexisme implicite. En tous cas, ça ne mérite certainement pas un carton rouge ;)



    Êtes-vous un robot?

    Rom 15 juillet 2013 à 14h07 - Répondre

    0 1

    Il faut juste enlever le point à la fin du lien



    Êtes-vous un robot?

    Alma VK 15 juillet 2013 à 13h07 - Répondre

    0 0

    Le lien est cassé, dommage :(



    Êtes-vous un robot?

    leaprouvette 15 juillet 2013 à 8h07 - Répondre

    0 4

    Effectivement, je suis ingénieure et auteure d’articles pour WAX et si je veux devenir cheffe de projet je ferai toujours attention a accorder mes titres proffessionels !
    Les éléves a l’école devraient faire de même !! :)



    Êtes-vous un robot?