Course mondiale de cellules : laquelle sera la plus rapide ?

Flashée à 0,04 cm / h ! 0,0379 cm/h, soit 0,632 μm/min ! Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c’est un carcinome mammaire !

 

Plus sérieusement, c’est la vitesse moyenne de cette cellule, qui a remporté la seconde édition du WRC ou « World Cell Race » en novembre dernier.

 

 

Mais qu’est ce que c’est que cette course ?

 

Voici un évènement d’énorme envergure organisé par la Harvard Medical School (Boston, USA) et l’Institut Curie (Paris, France), qui oppose des cellules provenant de multiples laboratoires à travers le monde entier.

 

Voici le poster de publicité pour l’édition de 2012, qui a eu lieu à Denver, Colorado USA.

« Pour la première fois de l’histoire de la biologie cellulaire, des cellules font la course pour devenir les cellules les plus rapides du monde »

WorldcellracePoster

 

 

 

Un labyrinthe de plaques de cultures

 

Les cellules sont placées sur des plaques de culture contenant des canaux ramifiés avec des voies sans issus. Cette conformation est utilisée pour juger non pas uniquement la vitesse des cellules à traverser les canaux mais aussi leur capacité à trouver le meilleur chemin possible vers la sortie (une sorte de sens de l’orientation !).

Pour plus de clarté, voici la vidéo des cellules déclarées vainqueurs cette année.

 

 

 

La vidéo représente un « round » de cette course. Ceux-ci durent 24 heures et sont filmés au microscope (une image toute les 15 minutes) ! Les cellules représentées sont toutes identiques et proviennent d’un même laboratoire.

Cette expérience est réalisée pour chaque type de cellule en lice, puis celles-ci sont ensuite classées selon divers critères tels que le nombre de cellules ayant atteint le bout des canaux, leur vitesse moyenne ou leur «  sens de l’orientation ». C’est ainsi que des cellules issues d’un laboratoire français ont remporté cette édition !

 

Worldcellrace

 

 

Pourquoi un tel concours ?

Les cellules sont les unités biologiques fondamentales de tout organisme vivant. Leur étude constitue la base de nombreuses recherches dans les domaines de la santé et des sciences de la vie à travers le monde entier.

Etudier leur déplacement est une question biologique critique. En effet, certaines cellules sont capables de se mouvoir au sein de tissus voire à travers tout un organisme (étude de Maiuri et al. en 2011).

Bien que leur vitesse excède rarement les 0,010 cm/h, leur capacité à se déplacer est souvent nécessaire à des processus biologiques vitaux (l’embryogenèse ou le système immunitaire) ou malins (la migration des cellules cancéreuses) (étude de Irimia et al., 2009).

La survie, la taille ou la composition des cellules font souvent partie des paramètres étudiés, mais la vitesse de déplacement est hélas souvent négligée.

Cellmigration

Ci-dessus, un cliché d’astrocytes en migration polarisée : microtubules (vert), centrosomes (rouge) et noyaux (bleu) . Image de l’Institut Pasteur.

 

Une course contre le cancer !

Cette course donne ainsi une occasion unique aux scientifiques à travers le monde de mieux appréhender la motilité cellulaire, tout d’abord parce qu’elle réunit des scientifiques de différentes disciplines et leur permettent de partager leurs visions.

Ensuite, elle permet de normaliser et d’améliorer les techniques d’étude du déplacement des cellules.

Enfin, cette course est un moyen ludique de sensibiliser le public au problème de la motilité cellulaire, notamment dans les cas de la recherche contre le cancer et les pathologies malignes au sens large.

 

En définitive, si vous êtes décidé(e) à donner un coup de boost à l’étude des cellules, je n’ai qu’une chose à vous dire : à vos plaques (de culture) ! Prêt ! Partez !

 

Article proposé par Rob.

Partager:

1 282 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?

    Fredou 04 mars 2014 à 14h03 - Répondre

    0 0

    Comme indiqué dans le chapeau, c’est un carcinome mammaire (cellule de tumeur cancéreuse du sein). Sinon tu peux aller checker directement sur le site de la WCR !



    Êtes-vous un robot?

    JulietteGri 23 février 2014 à 15h02 - Répondre

    0 0

    Wahou!! Incroyable ces images! Quel type de cellules arrive à aller aussi vite?



    Êtes-vous un robot?