WAX bouge

On ira ou on y est allé et on vous en parle !

Lancement du projet Parité au Pouvoir, c’était le 29 Mars

Merci aux participant-e-s d’avoir assisté au lancement du projet Parité au Pouvoir, le dernier né de WAX !

Lancement de Parité au Pouvoir le 29 Mars.

Mercredi dernier, au MAIF Social Club, nous assistions au lancement du dernier projet en date de WAX Science : Parité au Pouvoir.

La genèse du projet Parité au Pouvoir

Parité au Pouvoir, c’est mettre les données publiques au service de l’égalité femmes / hommes en politique. Agathe Brusset, la responsable du projet, en service civique depuis quelques mois chez WAX Science organisait l’événement. Elle a accueilli une quarantaine de personnes, sensibilisées de près ou de loin à la mixité.

Vous le connaissiez sous le nom de VEGA, pour Visualisation de l’Égalité de Genre à l’Assemblée. VEGA a été créé en Octobre 2016, à la suite d’une rencontre entre Data For Good et WAX Science. Cela s’est traduit en une collaboration étroite entre Baptiste Quentin, project manager, ainsi que la députée Maud Olivier. En effet, elle a pu nous donner de précieuses informations concernant la parité à l’Assemblée Nationale.

La soirée a été l’occasion de présenter l’équipe derrière le site Parité au Pouvoir. La communauté Data For Good a été de la partie avec ses 5 bénévoles : ils sont développeurs, designers UX ou encore experts dans l’analyse linguistique… Tous nous ont invités à découvrir leur discipline et leur apport sur le projet.

Nous avons également bénéficié de l’intervention de la chercheuse Anne Boring. Elle est intervenue sur la représentativité des femmes dans les sphères publiques : la politique, l’entreprise et les médias, parmi d’autres. L’entrepreneur Samuel Goëta était aussi présent pour échanger sur l’utilisation des données publiques.

 

Anne Boring présente à la soirée de lancement de Parité au Pouvoir

Un site innovant

Nous avons ainsi appris que le projet Parité au Pouvoir est un site innovant. Par son utilisation des données publiques, la dataviz mais aussi son design. En effet, le design est fait pour ne pas représenter de stéréotypes : dans ses couleurs mais aussi dans la représentation des personnages.

Parité au Pouvoir est un projet innovant parce qu’il utilise les données publiques récupérées des sites de l’Assemblée Nationale et Nos Députés, grâce à son API. Ces données ont été sélectionnées et analysées selon 3 axes :

  • Analyse quantitative : Selon le même principe que notre application ItCounts, nous avons compté les femmes présentes dans les commissions, les groupes politiques, les différentes tranches d’âge, le nombre de mandats cumulés… Pour trouver que les femmes étaient plutôt cantonnées aux commissions non régaliennes comme la culture ou l’éducation. Les hommes étaient plutôt assignés aux commissions liées à l’économie et la finance.
  • Analyse sémantique : En utilisant les comptes-rendu de greffiers, nous avons défini le nombre de mots dits par les hommes et par les femmes, analysé le vocabulaire et compté le nombre d’interruptions… Nous avons trouvé peu de différence entre femmes et hommes. Cependant, nous avons fait une découverte pour le moins surprenante. Le vocabulaire utilisé est très anxiogène :  ‘arrêtez’,’mensonge’, ‘honteux’, ‘menteuse’, ‘menteur’ sont les mots les plus utilisés à l’Assemblée.
  • Analyse spatiale : Grâce aux apports de la députée Maud Olivier, nous avons défini dans un premier temps la qualité ou le “potentiel visibilité” des sièges de l’Assemblée, selon plusieurs critères : la proximité avec les micros, les allées pour mieux se déplacer, le bancs des ministres, les caméras… pour enfin croiser avec le sexe du-de la député-e qui y est assigné-e. Le résultat est sans appel : les femmes sont plus souvent assises sur des sièges avec moins de visibilité que les hommes. En cause : les groupes politiques qui attribuent “aléatoirement” les sièges aux député-e-s.

La soirée de lancement

L’association a été reçue par le Maif Social Club, qui est un lieu collaboratif pour des projets sociétaux. Les participant-e-s ont donc eu le loisir de parcourir l’exposition du moment sur le numérique.


Cette soirée a été l’opportunité de faire découvrir notre initiative sur la politique égalitaire et d’avoir un premier aperçu d’une parité qualitative. Autour d’un buffet, les participant-e-s ont pu s’échanger leurs cartes de visite pour un monde meilleur.

Nous espérons donner un bel avenir à notre projet, en nous attaquant au Parlement Européen ou encore au Sénat…

Si ce n’est pas encore fait, nous vous invitons à signer notre pétition pour une parité au pouvoir !

Partager:

197 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?