Art & Science

Deux sujets, souvent séparés mais qui partagent bien des valeurs!

Vous aussi, envoyez un message vers les étoiles

Qui n'a jamais levé les yeux au ciel en se se demandant s'il pouvait y avoir d'autres formes de vie là-bas, aux confins de l'Univers.

Aujourd’hui, si les extraterrestres existent bien, vous avez la chance de pouvoir leur adresser un message. Cette initiative, nommée poétiquement Une réponse simple à un message élémentaire, est le fruit de la rencontre entre des artistes et des scientifiques écossais.

"Peace, love and hammertime!"

« Peace, love and hammertime! » 

Il faut dire que vous n’êtes pas vraiment libres pour votre message. L’équipe à l’origine du projet souhaite compiler des réponses à la question : « Comment nos interactions environnementales actuelles vont-elles façonner l’avenir ? ». Une problématique actuelle de notre monde qu’ils souhaitent envoyer vers l’étoile Alpha Ursae Minoris.

 

- C'est beau... - Non, c'est l'étoile polaire

– C’est beau…
– Non, c’est l’étoile polaire.

Un message historique envoyé vers la boussole des hommes

Ce n’est pas pour rien que les écossais ont choisi cet astre en particulier. Aussi appelée étoile polaire, elle a guidé les marins pendant des siècles. Et après qu’elle ait autant aidé l’humanité en nous envoyant ses rayons, les artistes et les scientifiques du projet se sont dits qu’il serait temps de lui envoyer une réponse.

Et quoi de mieux que de lui faire parvenir un problème bien terrestre, et la façon dont il est perçu par des individus du monde entier ? « Ce message, une fois transmis dans l’espace interstellaire en 2016, possède la capacité de survivre à ses créateurs et ainsi de potentiellement devenir une capsule temporelle de notre culture« , peut-on lire sur le site de l’opération.

C'est avez ça que l'on envoie des "bouteilles à la mer" spatiales

C’est avez ça que l’on envoie des « bouteilles à la mer » spatiales

Le signal radio des réponses reçues par l’équipe du projet devrait prendre son envol pour l’étoile polaire en automne 2016. Une fois parti de notre planète, il faudra 434 ans au message pour atteindre sa cible. Quelqu’un sera-t-il là-bas pour l’entendre ? Nous ne le saurons sans doute jamais.

 

Sources images : http://i.imgur.com/stSmN.gif ; https://en.wikipedia.org/wiki/Polaris ; https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_radio_telescopes ; https://en.wikipedia.org/wiki/Outer_space et http://bit.ly/1mq9fZm

Partager:

5 326 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?